1La déclaration

Le sinistre doit être déclaré à son assureur dans les 5 jours qui suivent l’accident. L’assuré doit également communiquer une estimation des dommages à son assureur le plus rapidement possible.

Le constat amiable permet d’accélérer l’indemnisation. Ce document est une déclaration d’accident qui renseigne l’assureur sur les circonstances de l’accident. Il doit être envoyé par chaque conducteur à son assureur.

2L’indemnisation

Dans le cas où vous ne seriez pas déclaré responsable de l’accident, votre assureur ou celui du conducteur responsable, vous versera :

  • le montant équivalent aux réparations, si celui-ci est inférieur à la valeur du véhicule
  • sinon une indemnisation correspondant à la valeur d’un véhicule d’occasion de même type, dite « valeur de remplacement »

Dans le cas où vous seriez déclaré responsable de l’accident, votre assureur vous remboursera vos réparations uniquement si votre contrat d’assurance auto comprend une garantie « dommages ». Cette indemnisation ne pourra aller au-delà de la valeur du véhicule à la date de l’accident. Le prix, le kilométrage, l’entretien et l’ancienneté de la voiture permettront de déterminer la valeur du véhicule lors de l’expertise pour vous indemniser.

Toutefois si votre véhicule n’est pas réparable ou si le coût des réparations est supérieur à la valeur du véhicule, votre assureur vous indemnisera à hauteur de la valeur de votre véhicule (établie par un expert).