0 892 700 460
0,40 € /min
Semaine 9h-19h et samedi 9h-17h
Contactez-nous
Vos contrats et démarches

4,2/5

> Devis auto Rapide et gratuit

Votre assureur refuse de vous assurer ? 4 solutions pour réagir !

Votre assureur a décidé de ne plus assurer votre véhicule, découvrez avec Assurpeople.com quelles solutions s'offrent à vous.

Infos pratiques : votre assureur refuse de vous assurer ? 4 solutions pour réagir !

Infos pratiques : votre assureur refuse de vous assurer ? 4 solutions pour réagir !
0 892 700 460
0,40 € /min

Semaine 9h-19h et samedi 9h-17h

Votre assureur ne souhaite plus vous assurer ? En plus d'être dans ses droits, il peut le faire pour différentes raisons : un trop grand nombre de sinistres, un défaut de paiement, un profil à risque ou encore une fausse déclaration. Découvrez nos 4 solutions pour retrouver une assurance auto.

1Porter l’affaire en justice

Une compagnie d’assurances est en droit de mettre un terme à un contrat d’assurance auto. La première réaction de l’assuré pourra alors être de vouloir porter l’affaire en justice. Pour ce faire, il pourra faire appel à un médiateur indépendant qui sera chargé d’analyser la situation et de résoudre le conflit à l’amiable. En cas d’échec de cette démarche, l’automobiliste pourra faire le choix de porter le litige devant la justice. Au-delà du fait que les chances de l’emporter sont relativement faibles, l’assuré devra faire face à un autre problème : l’impossibilité d’utiliser son véhicule durant la procédure judiciaire, dans la mesure où il n’est plus assuré. Bien qu’envisageable, cette solution n’est donc pas recommandée.

2Trouver une nouvelle assurance

Plutôt que de porter l’affaire en justice, il sera préférable de demander son relevé d’informations à son précédent assureur. Contenant tout l’historique de l’assuré, ce document est indispensable pour souscrire un nouveau contrat d’assurance auto. Il permettra à l’automobiliste de contacter d’autres assureurs généralistes afin de signer un nouveau contrat. Selon le motif de sa précédente résiliation, il aura peut-être besoin de rassurer sur sa situation et son profil. Pour ce faire, l’automobiliste pourra prendre directement contact avec les assureurs, opter pour un véhicule ancien ou encore choisir une assurance au tiers. Cela permettra de limiter les risques pris par la compagnie d’assurances et, ainsi, de simplifier la souscription d‘un nouveau contrat.

3Opter pour une assurance spécialisée dans les conducteurs résiliés

Aucun assureur classique ne souhaite vous assurer ? Dans ce cas, il vous faudra vraisemblablement souscrire un contrat auprès d’une assurance spécialisée dans les conducteurs résiliés, à l’image d’Assurpeople.com par exemple. Bien qu’une surprime soit généralement exigée, c’est la solution la plus simple pour trouver une nouvelle assurance rapidement. C’est d’autant plus vrai si le conducteur présente des antécédents « risqués » pour les compagnies : non-paiement, nombreux accidents, comportements à risque, fausse déclaration, etc.

4Faire appel au BCT

En dernier recours, l’automobiliste résilié peut faire appel au BCT (Bureau Central de Tarification). Ce sera la solution à retenir si même les assureurs spécialisés dans les profils à risque ont refusé de proposer une assurance. Il faudra comparer les offres des compagnies et choisir celle qui correspond le mieux à vos attentes. Dès lors, le BCT pourra obliger cet assureur à proposer un contrat à l'automobiliste. Il faut cependant savoir que le tarif sera défini par le BCT et que la garantie sera bien souvent limitée à la responsabilité civile. Notons que cette démarche est uniquement envisageable si l'automobiliste a essuyé au moins un refus d'assurance notifié via un courrier.