0 892 700 460
0,40 € /min
Semaine 9h-19h et samedi 9h-17h
Contactez-nous
Vos contrats et démarches

4,2/5

> Devis auto Rapide et gratuit

Je n’ai plus d’assurance auto : pourquoi et comment réagir ?

Vous n’avez plus d’assurance auto ? Quel qu’en soit le motif, il est obligatoire de souscrire un nouveau contrat afin de pouvoir utiliser son véhicule. On vous dit tout sur le sujet.

Infos pratiques : Je n’ai plus d’assurance auto : pourquoi et comment réagir ?

Infos pratiques : Je n’ai plus d’assurance auto : pourquoi et comment réagir ?
0 892 700 460
0,40 € /min

Semaine 9h-19h et samedi 9h-17h

Pourquoi je n’ai plus d’assurance auto ?

Un automobiliste qui n’a plus d’assurance auto, c’est bien souvent parce qu’il a été résilié par son assureur. La compagnie est en effet en droit de résilier un contrat au moment de sa date d’échéance, et ce, sans motif particulier. Il faudra toutefois qu’elle prévienne l’assuré au minimum deux mois à l’avance par lettre recommandée.

Mais dans certaines situations, la compagnie d’assurances peut également mettre un terme à un contrat sans préavis et quand elle le désire. Si un motif valable est avancé par la compagnie, la résiliation interviendra 10 jours après la réception du courrier de notification. Il existe 4 motifs pouvant entrainer une résiliation immédiate :

  • La fausse déclaration : un automobiliste réalisant une déclaration erronée ou oubliant de préciser un élément important pourra voir son contrat d’assurance auto résilié.
  • Le défaut de paiement : un assuré qui a des retards de paiement des cotisations, ou qui tout simplement ne les paye plus, pourra également se voir résilié.
  • Un taux de sinistres élevé : le contrat pourra être annulé si l’automobiliste a un nombre d’accidents trop important, et ce, qu’il soit responsable ou non.
  • Les profils à risque : un automobiliste présentant un trop grand risque pourra également voir son assurance résiliée. C’est le cas par exemple s’il achète une voiture plus puissante.

 

Quelles solutions pour souscrire un nouveau contrat d’assurance ?

Quel que soit le motif de résiliation, l’automobiliste a l’obligation de souscrire un nouveau contrat d’assurance automobile. Pour ce faire, il dispose principalement de trois solutions :

  • Souscrire un contrat auprès d’une assurance généraliste : la première solution est de se mettre en relation avec des compagnies d'assurances généralistes. Selon vos antécédents, il sera parfois nécessaire de consentir des efforts pour pouvoir être assuré : opter pour une garantie au tiers, choisir un véhicule moins puissant, etc.
  • Opter pour une assurance spécialisée dans les conducteurs résiliés : face au refus des compagnies généralistes ou à des conditions trop restreintes, l’automobiliste peut se diriger vers un assureur spécialisé dans les conducteurs résiliés, à l’image d’Assurpeople par exemple. Ce type de contrat est valable suite à une résiliation pour non-paiement, retrait de permis ou encore un trop grand nombre d'accidents. Au vu des risques que prend la compagnie d’assurances, il faudra cependant accepter de payer une surprime lors de la souscription du contrat.
  • Faire appel au BCT : si un assureur vous a déjà notifié son refus de vous assurer, vous avez la possibilité de saisir le BCT (Bureau Central de Tarification). Cet organisme a le pouvoir de forcer une compagnie à vous assurer. Toutefois, le montant des cotisations et les garanties sont généralement peu avantageux pour l’automobiliste.